28th MP Platoon   



"Photo de famille" de la 28thMP à South Wales 1943

Les MP’s de combat sont en général les troupes
les plus occupés en tenue de combat.

Traduction du  « Military Police Bulletin Nov-Dec 44 » 
Photos/infos fournies par Sgt.George Marsden, 28thMP, 28thID


La 28-ième division, maintenant « quelque part en Allemagne » commence à apprécier le travail de leur unité.
Cette vieille remarque « Ici, il doit faire calme car les MP sont là » n’est plus d’application dans les troupes de première ligne de la 28th. Si un GI fait encore cette remarque désobligeante sur la police militaire de combat vous pouvez immédiatement l’épingler de nouveau venu, parce qu’il serait clair à ce moment là qu’il n’a pas été assez longtemps au front pour savoir de quoi il parle. Une approche  rapide de la 28th MP Platoon  vous révélera, même parmi les plus sceptiques, que les MP de combat ne sont pas juste des agents de trafic ou des rabats-joie qui placent des panneaux « passage interdit » au limites des villes. Ce sont des combattants et ils vous peuvent  le prouver, rapports à l’appuie. Certains peuvent même vous montrer leur « purple heart » (médaille de blessés) qu’ils ont gagné loin des arrières en première ligne.




Gathemo, France 11-08-1944

Quand les premiers éléments de la 28-ième s’étaient faufilés dans les faubourgs de Percy, France, ceux-ci avaient reçu l’ordre de se déployer dans la ville  et de la nettoyer de tireurs embusqués. Déjà sept MP les attendaient dans la ville même. Ces derniers avaient reçu comme consignes de diriger le trafic qui devrait passer par le centre mais assez vite ils se rendirent compte que les véhicules ne les avaient pas encore rejoints. Ils se sont donc joints aux hommes de l’infanterie pour les aider à déloger les derniers « snipers » avant de reprendre leur poste pour diriger le trafic. Il s’agissait du Sgt. Frank McKendrick et de son frère Pfc John, Le Sgt Frank McClellan, Cpl Paul Rooney, Cpl Joseph Webb, Pfc Marco Perovich et le Pfc Alvaro Reduzzi.
Sgt James W. Hess et deux de ses compagnons  Pvt. Harry Rowe et Pvt. Thomas Martin avaient monté un poste de contrôle du trafic à une intersection au nord de Percy. Ils se trouvaient à coté d’un blindé de reconnaissance M-8 qui fût neutralisé un quart d’heure plus tôt par un canon antichar Allemand. Soudainement le Pvt. Rowe se tourne vers le Sgt. Hess avec sa main sur son menton en lui disant : « Je saigne ».

Il fut éraflé  par une balle de sniper. Le Sgt. L’envoya au poste de secours avec le Pvt. Martin tandis que le Sgt. Hess continuait à diriger le trafic. Une dizaine de minutes plus tard une deuxième balle arrachait le casque de la tête du sergeant. Il se laisse tomber à terre quand une troisième balle frappait juste au-dessus de sa tête la carcasse du M-8 détruit. Il attendait  un instant et puis s’est remis debout pour diriger à nouveau le trafic. Quand le Lt. Koziak l’officier du trafic l’avait rejoint ils décidaient de neutraliser le sniper. « Nous pensions qu’il se trouvait dans une ferme à environ 200 mètres du  carrefour ce qui se confirmait en entrant dans la cour où nous avons du essuyer quelques tirs.
Nous avons répondu à son tir et on a vu une silhouette s’enfuir d’une grange et sauter au-dessus d’une haie. Nous avons aperçu ensuite une deuxième personne cachée derrière une vache morte. Le Lt. Koziak m’a couvert quand j’ai pris a part cette figure qui s’avérait être  un civil. Nous avons pris ensuite  ce civil sous notre garde et descendaient ensuite la route quand une MG-42 nous a pris comme cible.
La MG se tournait alors vers le carrefour où elle ralentissait le trafic. Là nous avons du faire appel à l’infanterie pour venir à bout de cette mitrailleuse. »
 
 

En Belgique, près de Florenville Le Cpl. Stephen Vadja, Pfc. Homer Tounton et le Pfc. George Sefick étaient désignés pour travailler avec une « task force ». Leur jeep était en troisième position et un blindé léger en premier. Quand ils progressaient sur la route un canon antichar allemand tirait soudainement sur le char qui fut détruit. Les MP sautaient de leur jeep jusque dans les buissons qui longeaient la route. Par leur radio ils ont ensuite communiqués les coordonnées du canon allemand vers leur artillerie qui en quelques tirs faisait taire le « Pak ».


Patrouille 28thMP dans les rues de Percy (France) 1944
Source:
"28th Infantry Division in World War II"  
 

Pas uniquement les MP de circulation voyaient de l’action. Pfc. Charles Jenkins et Pfc. George Seifert étaient des victimes non-combattantes dans un hôpital et aucun d’eux avait vu de l’action. Leur première nuit revenant de l’hôpital ils étaient en poste à une entrée d’un poste de commandement avancée de la division près de Trois Vierges, Luxembourg. Vers 22.30 Hrs ils entendaient des murmures venant d’un champ voisin et ont interpellé ces visiteurs inattendus. Tout ce qu’ils ont obtenu comme réponse furent des murmures encore plus excités donc ils on ouvert le feu et ont tiré une trentaine de balles. Dans l’obscurité ils ont vu des vagues silhouettes s’encourir du champ. Après enquête ils ont découvert un pistolet Mauser, des bouts d’uniforme gris dans les barbelés, une toile de tente allemande ainsi qu’un casque.

A Gathemo, France, Le Pvt. Harry Rowe était sur une poste de contrôle de trafic quelques centaines de mètres derrière la ligne principale de résistance. Il n’était que là depuis quelques minutes et n’avait même pas encore eu le temps de se creuser un abri. Soudainement les Allemands ouvrirent le feu avec des 88. Le premier obus tombait à une trentaine de mètres de lui. Rowe courut vers le cratère et se jetait dedans. Un deuxième coup tombait  à une quarantaine de mètres de lui et il sprintait pour se jeter dans ce cratère là. Plus tard on lui demanda pourquoi il courait de trou en trou et il répondit qu’il avait entendu dire qu’un obus ne tombais jamais deux fois au même endroit.

Autres témoignages concernait l’endurance des MP qui avec une équipe de six avait dirigé le trafic pendant deux jour entiers, totalisant 52 heures quand leur division progressait pendant la retraite allemande derrière la Seine.

Mais les MP n’étaient pas uniquement choisis pour leurs capacités physiques mais aussi pour leur capacité de gérer des situations délicates avec beaucoup de tact. Hormis de mettre des panneaux « off limits » dans les villes libérées il y avait beaucoup de situations où on les avait vu de aplanir des différends civils. Un de ces cas se passait dans une ville Belge où un des protagonistes traitait l’autre de collaborateur et que ce dernier était tellement indigné de cette accusation qu’ils commençaient à se battre en rue. Les MP les ont séparés et mis un  terme à leur bagarre.

                

Gauche: Sgt. George Marsden Bronze Star France 1944
Droite: Jeep MP lieu inconnu

Pendant le passage de la parade de la 28-ième a travers Paris le 29 Août 44 un des problèmes majeurs était la foule Parisienne, hystérique de joie, qui bloquait continuellement le passage de la parade au Champs Elysées .

« Quand il fallait sortir une jolie fille d’une jeep, la porter jusque le trottoir et la déposer là cela demandait beaucoup de tact »
expliquait un MP.
 

Quand les MP de la  28-ième arrivèrent à Rambourg, Belgique en avance des autres troupes alliés Ils ont appris qu’un pilote d’un P-47 s’était tué ce jour là pendant un crash près de la petite ville. Des civils avaient recueillis sa dépouille et l’avaient déposé dans  un cercueil qu’ils avaient recouvert de fleurs et d’un drapeau américain fait avec les moyens du bord. Ils étaient sur le point de l’enterrer au cimetière du village quand les MP les ont fait arrêter leur expliquant avec beaucoup de politesse que l’armée américaine enterrait elle-même ses morts dans des cimetières militaires. Les petits Belges étaient très déçus de ne pouvoir enterrer avec des honneurs un de leurs libérateurs et c’était une intervention difficile pour les deux MP Pfc. Vincent Hillegoss et Pfc. James Miller .

 

Les MP de combat, on leur a appris de prendre soin d’eux –mêmes, parce qu’il est souvent nécessaire qu’ils restent en place avec 3 ou 4 hommes sur le même point de contrôle sans relâche et ceci souvent dans des coins isolés. Ils se trouvaient ainsi souvent quelques centaines de mètres derrière les lignes où ils étaient  la cible de l’artillerie ou de snipers. Ils apportaient eu-mêmes leur ration K ou C qu’ils complétaient à
l’occasion avec quelques produits de ferme.

Le Major William Fellman, 28th Division Provost Marshall, était convaincu que son peloton de policiers militaires était composé des meilleurs soldats de la division. Quand son unité entrait en combat, son peloton était en sureffectif  et quelques MP ont du rejoindre des unités d’infanterie pour remplacer des pertes. Un chef de peloton d’infanterie qui avait vu ces MP en action contre l’ennemi rapportait alors au Major Fellman : 
Si vous avez encore des gars de trop, soyez alors gentil de les envoyer chez moi.
Ainsi avec 50 de ces gars-là je pourrais avoir une compagnie d’enfer!
".
  



Gauche:
28thID
Boxing Finals
31/03/1944
South Wales







Droite:
Casque de
George Klenzing
28thMP
28thID

                                


28th MP Platoon Song

The Pennsylvania Guardsman – September 1941

We’re the 28th Division Military Police,

Always on duty with seldom release.

We stand out on traffic at day and at

Night.

We don’t mind your laughing, we’re

Doing all right.

When you go by us on traffic,

Don’t give us the boo

Just look over and smile;

You know we’re human, too.

We don’t mind the names you call us

When you’re giving us the tease.

We’re boys who can take it

We’re the 28th M.P.’s.

If we are in town and check your

Dress,

You’ve got to look neat; the 28th is

The best.

So if we stop you to straighten your

Hat

Just put it on right – we have to do

That.

We’re all of us soldiers – 28th, we’re

The best.

We’ve never been beaten; and won’t

You can bet.

So if we say soldiers, just be at ease.

We’re here for your good – we’re the

28th M.P.’s.


UNITE  D’ORIGINE

23 Mai 1834

Organisé comme les York Pennsylvania Riflemen

1864

Dissoute

1869

Réorganisé comme les York Rifles

20 Avril 1861

Au Service Fédéral pendant la guerre de sécession comme la Co K 2nd Regt. Pennsylvania volunteers.

26 Juillet 1861

Retiré

24 Août 1861

Au Service Fédéral comme la Co K 87th Regt. Pennsylvania volunteers.

13 Octobre 1864

Retiré du service Fédéral

27 Septembre 1866

Réorganisé comme les York Zouaves

30 Juin 1874

Désigné comme  Co. A 8th Regt. Infantry (York City Grays)

12 Mai 1898 

Au service fédéral pour la guerre Espagne – U.S.A. stationné Cp Alger Virginia, Cp Meade Pennsylvanie et  Augusta  en Georgie .

07 Mars 1899

Retiré du service fédéral.

09 Mai 1899

Réactivation comme la Pennsylvania National Guard.

09 Juillet 1916

Service fédéral pour la frontière Mexicaine.

27 Février 1917

Retiré du service fédéral.

15 Juillet 1917

Service fédéral pour la première guerre mondiale

11 Octobre 1917

Renommée comme la Co A 112th Infantry Regt.

04 Mai 1919

Retiré du service fédéral.

18 Novembre 1921

Réorganisé comme la 28th Military Police Co.

17 Février 1941

Au service Fédéral pour la seconde guerre mondiale


CHANGEMENT D’ORGANISATION

28 th Military Police Company réorganisé pour former la 28th Military Police Platoon suite General Orders # 9, Par 3, date du 15 Février 1942 HQ 28th ID, Camp Beauregard , Louisiane.

Effectifs en officiers (OFF) et hommes de troupes (EM)

Dates

OFF

EM

Dates

OFF

EM

31/01/1944

3

95

29/02/1944

3

115

31/03/1944

3

117

30/04/1944

4

116

31/05/1944

4

116

30/06/1944

4

70

31/07/1944

4

68

31/08/1944

4

81

30/09/1944

4

88

31/10/1944

4

91

30/11/1944

4

97

31/12/1944

4

90

31/01/1945

4

101

28/02/1945

3

103

31/03/1945

5

124

30/04/1945

4

120

30/06/1945

4

76

31/07/1945

4

104

31/08/1945

4

104

30/09/1945

4

91

31/10/1945

4

102

03/12/1945

0

0

Source :  Morning Reports 28th M.P. Platoon

Camps permanents ou temporaires

01/03/1941

Arrivée Indiantown Gap, Pa.

09/01/1942

Départ Indiantown Gap, Pa.

19/01/1942

Arrivé Camp Livinston, La.

14/01/1943

Départ du Camp Livingston, La.

15/01/1943

Arrivée Camp Gordon Johnston, Fla.

05/06/1943

Départ Camp Gordon Johnston , Fla.

27/06/1943

Arrivée Camp Pickett, Va.

01/10/1943

Départ Camp Pickett, Va.

02/10/1943

Arrivée Camp Myles Standish, Mass. BOSTON Port of embarkation

09/10/1943

Départ Camp Myles Standish, Mass. BOSTON Port of embarkation

15/10/1943

Arrivée en Angleterre

17/04/1944

Départ Pembrokeshire, Tenby, Wales

17/04/1944

Arrivée Camp Chiseldon, Wiltshire, Angleterre

18/06/1944

Départ Camps Chiseldon Wiltshire, Angleterre

18/06/1944

Arrivée South Hampton, Angleterre

19/06/1944

Départ South Hampton, Angleterre

26/06/1944

Arrivée Omaha Beach, Normandie, France

27/06/1944

jusque 05/07/1945 Période d’action contre l’ennemi.

06/07/1945

Départ de Kaiserlautern, Allemagne

06/07/1945

Arrivée Camp Pittsburgh, Mourmelon, France

17/07/1945

Départ Camp Pittsburgh, Mourmelon, France

17/07/1945

Arrivée camp Old Gold, Fauville, France

25/07/1945

Départ Camp Old Gold, Fauville, France

26/07/1945

Arrivée à Le Havre, France Port of embarkation

26/07/1945

Départ de Le Havre, France Port of embarkation

02/08/1945

Arrivée à Boston, Mass, Etats Unis

04/08/1945

Départ Camp Myles Standish, Boston

06/08/1945

Arrivée Camp Shelby, Missisippi


Stations during action

23/04/44  Omaha beach

24/07/44  Transit Area Treveries, France

29/07/44  Agneaus

31/07/44  La Deni Seire

02/08/44  La Tilandiers

03/08/44  Margueray

04/08/44  Courson

06/08/44  Saint Sever, Calvados

10/08/44  Champ du Boult

12/08/44  Gathemo

14/08/44  Sourdeval

15/08/44  Gar

21/08/44  Barre

22/08/44  Beauche

23/08/44  Damville

24/08/44  Quitteboeuf

27/08/44  Houdan

28/08/44  Versailles

29/08/44  Paris , Saint Denis

30/08/44  Chatenay-en-France

31/08/44  Raray

03/09/44  Marest

04/09/44  Misy le compte

05/09/44  Wagnon

06/09/44  Boulzicourt

07/09/44  Douszy

08/09/44  Florenville, Belgique

10/09/44  Habay-la-Neuve

11/09/44  Trois Vierges, Luxembourg

04/10/44  Elsenborn, Belgique

25/10/44  Rott, Allemagne

19/11/44  Wiltz, Luxembourg

19/12/44  Sibret, Belgique

21/12/44  Vaus Les Rosières

22/12/44  Neufchateau

02/01/45  Charleville, France

17/01/45  Saint Marie aux Mines

01/02/45  Kayserberg

04/02/45  Colmar

08/02/45 Rouffach

14/02/45  Toul

19/02/45  Sprimont, Belgique

21/02/45  Wahlerscheid, Allemagne

08/03/45  Mulheim

17/03/45  Niedermendig

29/03/45  Frickhofen

10/04/45  Herzogenrath

23/04/45  Kaiserslautern

Source : After Action Reports

BATAILLES

Bataille de Percy

29/07/44 – 05/08/44

Soutient du peloton à la Division à chasser la 7-ième armée Allemande en dehors de la Normandie.

Bataille de St-Gevar- Calvados

06/08/44 – 12/08/44

Soutient du peloton à la Division à chasser la 7-ième armée Allemande en dehors de la Normandie

Bataille de Gathemo

13/08/44 – 14/08/44

Soutient du peloton à la Division à chasser la 7-ième armée Allemande en dehors de la Normandie.

Poursuite vers la Ligne Siegfried

27/08/44 – 11/09/44

Soutient du peloton pour chasser les Allemands en dehors de la France, Belgique et Luxembourg.

Bataille de la Ligne Siegfried

12/09/44 – 27/10/44

Soutient du peloton à la Division à briser la Ligne Siegfried et contenir des lourdes contre-attaques.

Bataille de Foret de Hürtgen

28/10/44 – 18/11/44 

Soutient du peloton à la Division pour nettoyer la Foret de Hürtgen qui était solidement défendu

Bataille de l’Our

19/11/44 – 18/12/44

Soutient à la Division pour garder les positions sur la West Wall

Bataille des Ardennes

19/12/44 – 03/01/45

Soutient à la Division  pour garder les positions de défense contre des attaques et les avances ennemies

Bataille de la Meuse

04/01/45 – 17/01/45

Soutient à la Division pour garder les positions défensives  le long de La Meuse.

Bataille de la Poche de Colmar

18/01/45 – 14/02/45

Soutient à la Division à contenir et nettoyer la Poche.

Poussée vers le Rhin

15/02/45 - Fin

Soutient à la Division à nettoyer à l’ouest du Rhin les poches de résistance Allemande


Officiers exerçant un commandement pendant des engagements important


William Fellman II      

 

 Major

29/07/44                     

12/02/45

Frank Koziak

1st Lieutenant

12/02/45

16/03/45

William T. Hill

Major

16/03/45

29/03/45


Pertes au combats

Bataille des Ardennes  19/012/44  -  03/01/45

26 EM  MIA (Missing in Action)

3 EM WIA (Wounded in Action)

 

33016382     Sgt     Charles R. BRUCE - WIA

35096500     Pfc     Gilbert G. KASKE - WIA

33034132     Sgt     Frank H. Mc CLELAND - MIA

33028729     Sgt     Alex WYSHYVANUK - MIA

34150393     Cpl    Lousi J. LANDRUM Jr. -  MIA

33022582     Cpl    Stephen VAJDA Jr. - MIA

36607952     Pfc    Edward A. BIEGUS -  MIA

36104924     Pfc    Charles F. COLBERT - MIA

34044274     Pfc    Edward C. CHESNEY -  MIA

39327565     Pfc    Kenneth J. DAGMN - MIA

13101682     Pfc    Joseph T. FAY - MIA

39315906     Pfc     Leon S. GEIMER - MIA

32084816     Pfc     Joseph GOLDBURG - MIA

20306787     Pfc     Charles C. JENKINS - MIA

36382383     Pfc     Walter W. KIDD - MIA

33011581     Pfc     George S. KLENZING Jr. - MIA

32247658     Pfc     Willard F. MILHEARN - MIA

20305420     Pfc     Vincent F. Mc DERMITT - MIA

33034142     Pfc     Steve RADNICK - MIA

33022587     Pfc     George W. SEFICK - MIA

33034191     Pfc     George W. SEIFERT - MIA

33034205     Pfc     Andrew SEMEN - MIA

35043028     Pfc     Floyd C. SMITH - MIA

20300575     Pfc     Homer J TAUNTON - MIA

33022540     Pfc     Thomas TOGNELLI -  MIA

20301821     Pfc     Stanley W. ZINKO - MIA

6288969       Pvt     Ernest E. HARRISON  - MIA

N° Inconnu  Pvt      Alvin D. HOLDCRAFT - WIA

*

 

*

 

06/03/45

 

34100957     Pfc      Claude HYDE – WIA

*

 

Sources :  After Action reports et Battle Casualty Reports


MEMBRES QUI SE SONT DISTINGUES PENDANT LE COMBAT


Les EM suivant se sont distingués et ont reçus la Croix de Guerre pour actions héroïques contre l’ennemi :


36647851   Pfc   H. FREIDMAN  par décision #332 du 25/01/45 du Gouvernement Français


Les EM suivants se sont distingués et ont reçus la Bronze Star pour actions héroïques contre l’ennemi :


33016838  Sgt  Charles E. BRENCE    par   GO 28th Inf Div HQ du 27/02/45

20300531  Sgt. James W. HESS           par   GO 28th Inf Div HQ du 19/08/45

20319627  Pvt Harold E. MITCHELL  par   GO 28th  Inf Div HQ du 19/08/45


Les OFF et  EM suivants se sont distingués et ont reçus la Bronze Star pour actions héroïques contre l’ennemi :


20318342   Sgt     George F. MARSDEN           par GO 28th Inf Div HQ du 08/03/45

20300537   S/Sgt  Bernard MARGASAK          par GO 28th Inf Div HQ du 07/05/45

33033938   Cpl     Harold D. ELLIOTT             par GO 28th Inf Div HQ du 11/05/45

33034132   Sgt      Frank Mc CLELLAND        par GO 28th Inf Div HQ du 18/05/45

33034221   Sgt      Jack L. WILSON                  par  GO 28th Inf Div HQ du 18/05/45

20300212   Sgt      John E. MORRIS                  par GO 28th Inf Div HQ du 18/05/45

20300545   Sgt     Edward NEEDLES                par GO 28th Inf Div HQ du 23/05/45

20302762   Sgt     Michael FEDERCO               par GO 28th Inf Div HQ du 29/05/45

20302755   Pfc     Paul E. BONDMAN              par GO 28th Inf Div HQ du 29/05/45

0-1285506  Lt      John A. FOLEY                     par GO 28th Inf Div HQ du 05/06/45

33034207    Sgt    Wassil N. SERNIAK             par GO 28th Inf Div HQ du 05/06/45

20300531    S/Sgt  John F. KEOWN                  par GO 28th Inf Div HQ du 19/08/45

0-323317     Maj   William FELLMAN II          par GO 28th Inf Div HQ du 07/11/45

0-1287141   Lt      Zyzmont E. KOZIAK           par GO 28th Inf Div HQ du 13/10/45



ETATS DE SERVICE DE L’UNITE

 


Par GO 37 du 14/04/1945 la 28th MP Platoon reçoit la plaque Meritorious Unit  pour services rendus durant la période du 16/12/1944 jusqu’au  01/02/1945 c.a.d. durant la bataille des Ardennes, la défense de la Meuse et les actions durant la bataille de la Poche de Colmar.

 

OFFICIERS ET EM RECOMMANDE POUR DES DECORATIONS EN SUSPENT

 


0-884917    Major        William T. HILL       pour la Croix de Guerre Française

36266317    Pfc        Charles  W. WHYMS    pour la Croix de Guerre Française

20300527    Pfc      Charles R. FINN  pour la croix de Guerre Luxembourgeoise





"Photo de famille" de la 28thMP prise le 6 Avril 1945 

Rédaction: Alex H.Vossen



Copyright bloodybucket.be©  2012