112th INFANTRY REGIMENT :

"Strive Obey Endure"


HISTOIRE :


1st Battalion 112th:
 

Le 1er Bat. Du 112thIR retrace ces origines dans les 13th, 15th et 17th Regiments  ayant combattues pendant la Guerre Civile. Guerre dans laquelle le bataillon acquis ces « Silver bands » et « Battle Streamers » pour ces campagnes en Peninsula et Virginia (1861-1863) et pour sa participation aux combats à Manassas, Antietam, Fredericksburg, Gettysburg, the Wilderness et Spotsylvania. Le 22 novembre 1878 le bataillon fut réorganisé en 16th Regiment Pennsylvania National Guard. Ce nouveau régiment se composa des compagnies suivantes : Co.A de Erie, Co.C de Bradford, Co.D de Oil City, Co.E de Cooperstown, Co.F de Franklin, Co.H de Ridgway, Co.I de Warren et Co.K de Titusville. L’unité fut mobilisée le 28 avril 1898 et activée le 10 mai 1898 au Mount Gretna, PA, en vue de la guerre Hispano-Américaine. Elle se déplaça vers Puerto Rico le 5 juillet 1898 où elle servit avec le 1st Brigade, 1st Division, 1st Army Corps durant toute la campagne. L’unité se distingua particulièrement durant la bataille de Coamo, où elle subit six blessés et un mort lors d’une action de résistance contre l’ennemi. Le régiment fut décoré du « Battle Streamer » « Puerto Rico », avant d’être désactivé en décembre 1898.

WWI 1st Battalion 112th:

Le 3 juillet 1916 le régiment fut rappelé en service actif  pour la frontière Mexicaine.

L’unité fut transportée et mis en garnison à El Paso pour entraînement, hors elle ne fut jamais activé à cet effet... . Le 16 juillet 1917 l’ordre de mobilisation pour WWI fut émit. Le 11 octobre 1917 l’unité fut désignée officiellement le 112th Infantry Regiment du 28th Infantry Division : le premier régiment garde national de combat dans l’histoire des Etats Unies.

Le régiment arriva en France en mai 1918 et entama sa campagne le 4 juillet 1918 durant les combats de la Marne. Des lieux tels que Fismes, Fismette, Fond de Mézières et Argonne resteront gravés à tout jamais dans les mémoires des « Keystoners » du 112thIR… . Co.G et H perdirent 230 effectifs lors l’attaque/encerclement de Fismette par plus de 1000 soldats allemands… . Le régiment retourna à la maison en avril 1919. Il fut désactivé le 6 mai 1919 au Camp Dix, New Jersey. Durant cette période le régiment  avait acquis ces « Battle Streamers » des campagnes Champagne 1918, Champagne-Marne, Aisne-Marne, Oise-Marne, Lorraine 1918 et Meuse-Argonne.


Embarquement sur le USS Santa Olivia pour le retour au pays à Bassene (Fr.) le 30 Mai 1919

2nd Battalion 112th:

Le 2nd Battalion du 112thIR retrace ces origines jusqu’en 1858 dans les « Logan Guards » (Lewistown) et les « Bellefonte Fencibles ». Les 2 unités furent organisées durant la Guerre Civile. Les « Logan Guards » furent d’abord organisés en Co.E 25 Volunteers, puis redésignés entant que Co.A 46 Volunteers tandis que les « Bellefonte Fencibles » furent redésignés la Co.H 2nd Pennsylvania Volunteers. Ces unités combattirent les 17 campagnes de Guerre Civile : Po Valey, Manassas, Antietam, Chancelorsville, Gettysburg, Atlanta, Fredericksburg, Vicksburg, Wilderness, Spotsylvania, Cold Harbour, Petersburg, Appromattox, Virginia 1861, South Carolina 1862, Mississipi 1863 & Tennessee 1863. Les unités furent démobilisées en juillet 1865.

En juillet 1869 le 2nd Bat. fut réorganisé en « Hazzards Zouaves ». Le 15 juillet 1871 le « Sheridan Troop » (Tyrone) fut créé. En 1873 la Co.G, Monongahela Artillery (Everett) fut d’abord renommée les « Light Guards », puis réorganisée en Co.A, 10th Infantry. En juin 1875 les « Logan Guards » (Lewiston) furent réorganisé en Co.G, 5th Infantry Regiment. Le 5 avril 1877 la Co.C, 5th Infantry Regiment (Altoona) fut créée. En juin 1880 la Co.A, 45th Volunteers fut réorganisée en Co.B, 5th Infantry (Bellefonte Fencibles). Le 11 mai 1898 toutes ces unités furent activées pour la guerre Hispano-Américaine. Co.C, 5th Infantry fut redésignée Co.C, 5th Pennsylvania Volunteer Infantry. Sheridan Troop devint Sheridan Troop Pennsylvania Volunteer Cavalry. Les unités Lewiston, Tyrone, Everett et Huntingdon servirent tous à Puerto Rico pendant la guerre. Ils furent par la suite désactivés entre novembre 1898 et août 1899. En janvier 1910 les « Logan Guards » (Lewiston) furent redésignés Co.M, 8th Infantry Regiment ; la Co.A, 5th Infantry (Huntingdon) devint la Co.F, 8th Infantry ; la Co.C, 5th Infantry (Altoona) devint la Co.G, 10th Infantry et la Co.B, 5th Infantry (Bellefonte) devint la Co.L, 12th Infantry. En mai 1910 « Sheridan Troop » fut assigné à squadron B et réorganisé en 2nd Squadron en 1911.


Casualty List 112th de 1862 à 1865

WWI 2nd Battalion 112th:

En 1914 ce 2nd Squadron fut assigné aux 1st Cavalry et Co.L, 12th Infantry et redésigné Troop L, 3rd Cavalry. Les unités de Lewiston, Tyrone, Huntingdon, Everett et Altoona furent d’abord activées en juillet 1916 pour la guerre Mexicaine, puis en juillet 1917 pour WWI.

Elles participèrent aux batailles de Champagne-Marne, Aisne-Marne, Oise-Aisne, Meuse-Argonne, Ypres-Lys, Champagne 1918 et Lorraine 1918 avant d’être désactivées en mai 1919.

112thIR Avant WWII :


En octobre 1919 les unités du 2nd Bat. étaient les suivantes : Co.M, 112th Infantry (Lewiston) ; 103rd Trench Mortar Battery ; 103rd Engineer Battalion (Tyrone) ; Co.F, 112th Infantry (Huntingdon) ; Co.A, 10th Infantry (Everett) ; Co.G, 10th Infantry (Altoona) et des éléments du 108/109th Field Artillery (Bellefonte). En 1920 toutes certaines de ces unités subirent une nouvelle restructuration : unité Tyrone devint Troop B, 1st Cavalry ; Bellefonte devint Troop L, 1st Cavalry. Restructurations en 1921 : Bellefonte (Troop L, 1st Cavalry) fut redésignée Troop B, 52nd Machine Gun Squadron ; Altoona fut redésignée Co.G, 110th Infantry ; Everett fut redésignée Co.A, 110th Infantry ; Huntingdon fut redésignée Co.F, 8th Infantry ; Tyrone devint Troop B, 104th Cavalry et Lewiston fut redésignée Troop C, 52nd Machine Gun Squadron. Egalement en 1921 la Co.D, 1st Engineers fut créée. Cette unité devint en décembre 1921 d’abord la 103rd Ordonance Company, Special Troops, puis en 1929 le Troop C, 104th Cavalry. L’unité Lewiston fut réorganisée en Machine Gun Troop, 104th Cavalry, 22nd Cavalry Division. Jusqu’en février 1941 cette unité ne cessera d’être réorganisée/restructurée : d’abord en Service Battery, 166th Field Artillery ; puis en Headquarters Battery, 3rd Battalion 166th Field Artillery et ensuite en Headquarters Battery, 2nd Battalion 166th Field Artilery. L’unité Tyrone fut activée entant que Troop B, 104th Mechanized Cavalry reconnaissance Squadron en février 1941. L’unité Huntingdon passa également par différentes redésignassions afin de devenir au final le Headquarters Detachment du 154th Transportation Truck Battalion. Co.A, 110th Infantry (Everett) et Co.G, 110th Infantry (Altoona) furent également activées en février 1941 en vue de leur mission outre-Atlantique. Une autre unité d’Altoona demeura aux Etats Unies et devint le 200th Field Artillery. L’unité Bellefonte fut activée en 1941 entant que Battery B, 190th Field Artillery.
 

WWII :


Le 112thIR fut officiellement activé en service fédéral à Kane, PA, le 17 février 1941.
10 jours plus tard le régiment se rassembla à Indiantown Gap Military Reservation.
 

27/11/41: déplacement 112th pour manoeuvres en Caroline

16/12/41: Entraînement mortier, de gauche à droite: Cpl.Tricarico et Sgt.William, 112thIR

Suivirent plusieurs déplacements d’entraînement par Camp Livingston, Louisiana, Camp Gordon Johnston, Florida, et Camp Pickett, Virginia, pour au final arriver au Camp Miles Standish,  Massachussets, le 28 septembre 1943 pour sa préparation d’embarquement outre-Atlantique.

Le départ fut donné le 8 octobre 1943 à Boston. 10 jours plus tard le régiment arriva en Angleterre.


22/07/44: Dodge WC52 avec remorque du Service Co.112thIR débarque à Omaha

Le 22 juillet 1944 (D+46) les premiers éléments débarquèrent en Normandie et engagèrent directement les combats. Lors de cette campagne l’unité fut redésignée le 122th Regimental Combat Team (RCT). Il se constitua des unités suivantes : 112thIR, 229th Field Artillery Battalion, 103rd Engineer Battalion, Co.C 447th Anti Aircraft Artillery Battalion et Co.C 630th tankk destroyer Battalion. Le régiment entama ses combats au nord et à l’ouest de St.Lo. Les haies épaisses et les murailles de pierres transformèrent les petits champs normands en véritables forteresses naturelles. Les batailles se déroulèrent de champs en champs avec beaucoup de difficultés/pertes. Vers le 29 août le régiment arriva enfin à Paris.





Parade Paris 29-08-1944

Le 7 septembre 1944 le 112thRCT traversa la frontière Belge. 3 jours plus tard le Combat team se trouva à la frontière Allemande. Après un bref repos le 112thRCT se lança sur le West Wall le 8 octobre 1944. Lors de la Bataille de Huertgen le RCT n’arrêta pas d’avancer, puis de reculer sur ces positions jusqu’à enfin atteindre Schmidt (Plus infos dans la chronologie). Vers la fin les pertes dans les rangs furent telle que toutes les unités commencèrent à se mélanger comme elles pouvaient afin de former des semblants d’unités provisoires : il fallait tenir coute que coute par tout les moyens… . Lorsque le régiment fut relevé le 19 novembre 1944 par la 8th Division il avait subit des pertes importantes.
 

Evacuation par les moyens du bord...photo prise dans les environs de Schmidt en novembre 1944

Certaines
unités du 112th durent déjà être retirées des combats le 17 novembre suite aux pertes et « battle fatigue ». Des 2000 hommes du 112th seulement 25% survécurent à cette bataille… .

Par après le régiment fut déplacé pour repos et rééquipement dans la région de St.Vith. Hors le 16 décembre 1944 se repos fut brusquement interrompu par une attaque de plus de 9 divisions allemandes sur ses positions…la Bataille des Ardennes commença.

A ce moment là le 112thRCT tenait une ligne de front de +/- 10km entre Lutz Kampen et Lieler. Entre 16 et 18 décembre le RCT ne cessa de repousser les assauts d’infanterie et blindés et de retarder l’offensive ennemie. Les pertes ennemies durant ces 2 jours furent estimées à 1600 morts et +/- 200 prisonniers.

Tous les éléments du 112e régiment d'infanterie de combat d'équipe ont été impliqués dans cette action. Le 229e bataillon d'artillerie de campagne a été engagé directement en feu sur l'ennemi à une distance de 150 yards. La Cannon Company 112th Regiment et la Co.C 630th Tank Destroyer Bataillon, réussirent à détruire plus de 18 chars ennemis. Co.C 103rd Engineer Battalion et le 2nd  Battalion, 112thIR ne cessèrent  de contre-attaquer les pénétrations ennemies. Le Headquarters, Headquarters Company et Service Company interceptèrent sans arrêt les infiltrant ennemis.

Le 16-17 décembre les unités de cuisine subirent une attaque et les cuistots durent se retirer pour devenir des troupes combattantes. Le 17-18 décembre le 112thRCT se retira sur les crêtes à l’ouest de la rivière Our. Du 18 au 23 décembre le 112th couvra le flanc droit de la 1st Army lors de sa retraite. Le Regimental Headquarters et le 1st Battalion, 112th RCT demeurèrent en position afin de couvrir cette retraite jusqu’à leur encerclement par l’ennemie le 23. Hors par beaucoup d’actions d’héroïsme individuelles le 1st Bat. réussit à se battre un chemin vers les lignes alliées, ouvrant une voie de sortie aux autres unités emprisonnées. Durant les 9 jours de combats intensifs le RCT infligea plus de 1700 pertes et détruis plus de 18 chars ennemies. Ce qui demeura de l’unité fut incorporé au sein de la 82ndAB jusqu’à la fin de la bataille… .

Après la Bataille des Ardennes le 112th fut réincorporé dans la 28thID et s’occupa essentiellement à faire des incursions en territoire ennemie et à garder des positions de couverture de flanc des autres unités… .




Après son retour au pays le 112thIR fut désactivé le 6 décembre 1945 au Camp Shelby, Mississippi.

Le régiment reçu les « Battle Streamers WWII » pour campagnes suivantes: Normandy, Northern France, Ardennes-Alsace, Rheinland et Central-Europe. Pour sa participation/actions durant la Bataille des Ardennes le 112thIR reçu le Presidential Unit Citation.


Après WWII :

1947 : Unité Lewiston redésignée Headquarters & Service Battery, 176th Field Artillery Battalion

1949 : Unité Lewiston activée pour la guerre en Corée

1953 : Unité Lewiston devient Headquarters & Headquarters Company, 3rd Battalion 104th Cavalry

1959 :

Lewiston Company = Headquarters & Headquarters Troop, 3rd Reconnaissance Squadron, 104th Armored Cavalry Regiment

Tyrone Unit => Troop M, 3rd RS, 104th ACR

Huntingdon Unit => Troop K, 3rd RS, 104th ACR

Altoona Compagnies =>  Howitzer Battery, 3rd Bat. 104th Cavalry

Bellefonte Unit  => Troop L, 3rd RS, 104th ACR

Everett Unit => demeure avec le 110th Infantry Regiment


Chronologie :
1944
07/24 :
arrive sur le continent
07/26 : joint au XIX Corps
08/01 : Percy capturé (près de Tessy); Hill 210, Maupartuia
08/02 : St. Martin
08/03 : La Chienne de la Plaine
08/04 : Le Mesnil
08/05 : de Saint Manvieu Bocage
08/06 : Hill 193; SE de Saint-Manvieu do Bocage
08/08 : La direction de Julliere

08/09 : pas en mesure de progresser dans Gathemo région; 246 Hill, au sud de Saint-Germain de Tallevande
08/10 : dépassements Gathemo, RJ 338, au sud de la colline 246

08/11 : SE le déplacement de Gathemo
08/12 : Sourdeval à droite, Saint-Sauveur-de-Chaulieu à gauche; traverser route RJ338
08/13 : près de Etan, pas de résistance
08/14 : passe en réserve après entrée en Allemagne, pas de résistance active
08/15 : près de Beauchine
08/19 : concentration en zone de Montagne
08/21 : déplacement vers Verneuil; mars 4 km à l'est de la Montagne de Bivouac
08/22 : Verneuil; atteint près d'Evreux, à l'avance le point 2 km au nord de Breteuil
08/23 : avance à proximité de Conches Emanville
08/26 : Roudan, 40km à l'est
08/27 : Versailles
08/28 : rejoint V Corps, Paris
08/29 : marche sur les Champs Elysées
08/30 : à la poursuite de l'ennemi vers le nord; avance à pied sur Survillers
08/31 : point situé près de Senlis
09/01 : Compeigne
09/02 : Bethancourt
09/03 : Noyens
09/04 : retraite par Compeigne, Soissons, Neufchatel, à Herpy
09/05 : Neuvizy
09/06 : Thelonns
09/07 : 15km à l'est de Sedan; Liney
09/08 : entre Jemelle et Margut; Haudrigney
09/09 : au nord-est de Chatillon
09/10 : progression par Bastogne, Longvilly, Wiltz, Selange, Arlon; à travers de Messancy jusqu’à 2km est de Guerlange
09/11 : via Arlon 7 miles au nord, puis retraite vers Luxembourg, Senningen
09/12 :  Sevenig, Junglinster
09/13 : premiers assauts sur le West Wall
09/14 : attaque majeure sur West Wall
09/15 : joint à la 5thAD; Biersdorf pris, déplacement vers Stockight,flanc SE à protéger; marche à Breuch; "Gaslight"
09/17 : forte résistance ennemie contre progression
09/18 : rassemblement à Beidweiler, par camion vers Wallendorf, arrêt pour la nuit à Fals
09/19 : remplacement des bataillons fatigués + réduction périmètre de Walendorf

09/20 : retraite vers Wallendorf, mis en place en CP Riesdorf
09/21 : retraite vers Bettendorf
09/22 : Eschweiler 
09/24 : retraite vers Beidweiler
09/26 : 2km au sud de Burg-Reuland sur la frontière allemande
09/28 : Schnee Eifel, juste à l'est de Buchet
09/29 : à Kutzenich, puis par camion de retour au sud de Burg-Reuland
10/07 : premiers assauts sur West Wall
10/08 : briefing plans d’attaques contre West Wall + grands assauts
10/25 : assaut de sauvetage de la 9th Division + préparation avancé sur Schmidt

10/30 : Vossenack-Schmidt ligne mis en place
11/02 : 2ième Bataillon s'empare crête de Vossenack
11/03 : traversée de la rivière Kall occupation Kommerscheidt et Schmidt
11/05 : allemands reprennent pont sur Kall, tirs d'artillerie sur Vossenack 
11/06 : 12th Infantry commence à remplacer la 28thID 
11/07 : assaut forcant la retraite ennemie du pont de Kall vers Kommerscheidt

11/10 : avancées limités près de Huertgen
11/14 : 28thID commence son déplacement vers le secteur du XIII Corps

11/19 : 8th Division avance au secours de la 28thID près de Vossenack / Schmidt
12/16 : 28thID subies de nouvelles attaques ennemies
12/17 : 28th dans la zone entre les Allemands et la route de Wiltz
12/18 : 28th pas en mesure d'arrêter l'ennemi, complètement désorganisé
12/19 : ordre de renoncer à Wiltz et de faire retour vers les lignes alliées par infiltration
12/20 : 112th défends St.Vith 
12/27 : RCT 112 renforce 9thAD
12/28 : RCT 112, 9thAD, CCB, sauvegarde 3rd Infantry et 75th Armored Division

1945

01/03 : 28th défend la Meuse à Givet Verdun
01/06 : 112th attaque vers le sud entre Spineux et Wanne
01/07 : RCT 112 saisit Spineux, Wanne, Wanneranval
01/16 : 28th rattachée à la 7th Army
01/18,19 : relève la 3rd Division zone II Corps
01/20 : prend le commandement du secteur sud-ouest de Sigolsheim à Le Valtin
01/25 : le long de la rivière Weiss
01/28 : Le Valtin à partir de la rivière Ill, à 2 miles au nord-est de Colmar
01/30 : objectif se limite au nord de Colmar

CASUALTY STATISTIQUES


Entrée en combat : 27 July 1944

Jours en combat : 196

Morts aux combats : 15094

Blessés aux combats : 8936

Total : 24840

 

HONNEURS ET CITATIONS

Congressional Medal of Honor : 1

Distinguished Service Cross : 18

Distinguished Service Medal : 1

Legion of Merit : 8

Silver Star : 359

Soldier's Medal : 15

Bronze Star : 2627

Air Medal : 101

 

Crest :



Description:

Couleur argent  et émail, 2,94 cm de hauteur.

Pont masoné don’t partie centrale à été détruite, à gauche la croix d’Azur et à droite un chateau fortifié Espagnole. En dessous le lion et “griffant “ vers une croix de Lorraine. En dessous banderole avec mention “STRIVE OBEY ENDURE” en lettres bleu.

Symbolisme:

Le lion : symbole de la Belgique et le Grand Duché du Luxembourg, de couleur bleu pour représenter l’infanterie. La croix de Lorraine : campagne en France (la Lorraine).

Ces 2 symboles représentent les combats du régiment durant WWII.

Croix d’Azur : service Guerre Civile ( badge du 5th Corps, 3rd Division sous laquelle l’unité servit durant cette période.

Château fortifié Espagnole : guerre Hispano-Américaine (Puerto Rico)

Pont détruit : représente le pont sur la rivière Vesle à Fismes, ou le régiment eu sont plus dur combat durant WWI.




Copyright bloodybucket.be©  2009